Tarifs des transports. Nous disons oui à la solidarité

Le conseil de métropole du mois de juillet a adopté de nouvelles mesures pour faciliter l’accès des demandeurs d’asile aux transports en commun. Un dispositif évidemment remis en cause par l’extrême-droite. Au nom du groupe des élus-es communistes, Jacques Padie a soutenu ces mesures et donné son appréciation sur la mise en place de la tarification solidaire qui devrait avoir lieu d’ici la fin 2016.

« Nous apprécions cette délibération qui permet aux demandeurs d’asile d’avoir accès au dispositif de tarification solidaire. Il nous apparaît légitime, nécessaire pour ces hommes et ces femmes d’avoir accès au droit de transport. Je sais que quelques esprits chagrins y trouveront des choses à redire mais, en fait, dès qu’il est question de solidarité avec des étrangers, ils s’étranglent. Pour notre part nous restons fidèles à la France telle qu’elle s’est construite, c’est à dire une terre d’accueil pour ceux qui souffrent. Nous laissons les autres à leur fantasme.
Nous souhaitions également faire une remarque plus générale sur la question des tarifs puisque nous examinons aussi, dans ce conseil le rapport comptable de notre délégataire et que, hier soir en Bureau, a été évoquée la question de la tarification solidaire.
Pour notre part, nous restons convaincus que l’augmentation tarifaire régulière pratiquée par notre établissement est non seulement injuste mais aussi une erreur pour le développement de nos transports.
Nous restons convaincus que, pour répondre, tant aux défis sociaux qu’environnementaux, il nous faut une politique offensive sur l’offre de transport – et c’est ce que nous avons mis en œuvre lors de nos dernières décisions en conseil – mais aussi une pratique tarifaire très offensive. Les expériences de Strasbourg et Grenoble en matière de tarification solidaire montrent leur efficacité comme le révèle le rapport en bureau d’hier soir.
Nous pensons, pour notre part, que nous devons élargir à l’ensemble de la population cette ambition tarifaire, afin de permettre à de nombreux habitants de notre agglomération de délaisser la voiture et de se tourner vers les transports en commun.
Ces quelques remarques faites, nous voterons pour la délibération. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *