Au combat contre le dumping social

La grande salle de spectacle qui sera construite à Floirac a longtemps fait débat. L’heure est maintenant venu de signer les marchés pour sa réalisation. Opposé au type de gestion privé adopté, le groupe des élus communiste s’est montré particulièrement attentif au choix des entreprises chargés de la construction. Et après de nombreuses interventions, Max Guichard a notamment obtenu engagement d’une surveillance accrue sur les conditions de travail et d’embauche des travailleurs du BTP. A suivre, donc.

Une grande salle de spectacles et de rencontres sportives va enfin se réaliser sur notre agglomération, qui plus est sur la rive droite, apportant ainsi un équilibre d’investissements sur notre territoire. C’est donc avec grand plaisir que nous voterons cette délibération, même si nous aurions souhaité un autre mode de gestion à dimension pleinement publique de cette grande salle.

Quant au choix du candidat chargé de sa réalisation, il paraît répondre correctement au cahier des charges émis, mais avec une particularité qui fait conditionner notre vote : En effet, ce grand groupe privé choisi devra rompre avec une de ses détestables pratiques, vérifiée sur certaines de ses réalisations, quant à l’utilisation de salariés détachés ne répondant pas à notre code du travail.

Toujours dans ce sens, au contraire, nous souhaitons que les clauses sociales les plus hardies (insertion, formation notamment) soient mises en œuvre autour d’embauches contractuelles locales. Nous suivrons de très près l’ensemble de ces conditions comme s’y est engagé Vincent Feltesse et qui, si elles n’étaient pas respectées, devraient rendre caduque un tel choix de candidat.

Notre établissement public ne peut que s’honorer de porter de telles exigences qui ainsi font exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *