Les promoteurs de Bahia s’assoient sur la concertation

Le conseil de métropole du 27 avril a accordé deux garanties d’emprunt à la fondation Bagatelle et validé la création d’un giratoire route de Toulouse pour le développement du projet BAHIA, de regroupement-fusion de l’hôpital Robert-Picqué avec la clinique Bagatelle. Jacques Padie a rappelé l’opposition du groupe communiste sur ce dossier, ce d’autant que les défenseurs de cette fusion passent outre la concertation qui s’est engagée depuis novembre à Bègles et Talence.

Continuer la lecture de Les promoteurs de Bahia s’assoient sur la concertation

L’urgence de la SNCF: la revitalisation de son réseau

Après plusieurs mois de négociations, la rénovation du pont-rail du Bouscat pourra être financée, dans le cadre du plan Etat-Région. Au lendemain de l’immense manifestation des cheminots contre la casse du service public, Claude Mellier a présenté ce plan de financement sur le Bouscat et redonné les raisons de la lutte des cheminots qui recoupe les besoins locaux.

Cette délibération a été fortement commentée déjà puisqu’il a fallu votre intervention, monsieur le Président et celle du président du conseil régional pour que la SNCF revienne dans le financement de ce qui nous apparaissait comme naturellement de sa mission entière. La réfection du tablier métallique de ce pont rail est en effet nécessaire au maintien d’une infrastructure de qualité sur la ligne de ceinture. Mais la finalisation de ces travaux avant juin 2019 est aussi nécessaire à la bonne complémentarité avec la mise en service de la ligne D du tramway. Nous sommes donc là dans une action simple mais urgente pour l’amélioration des conditions de transport de milliers d’usagers. Continuer la lecture de L’urgence de la SNCF: la revitalisation de son réseau

BAHIA. Le conseil de métropole vote à l’aveugle !

Le conseil de métropole de ce 24 novembre était saisi d’une demande de modification du PLU sur la route de Toulouse, pour y laisser se développer le projet BAHIA, de rapporchement de l’hôpital Robert-Picqué avec la fondation Bagatelle. Projet au sujet de laquelle le conseil de métropole avait voté une motion, en mai dernier. C’est pourtant sans éléments tangible et sans avoir démontré « l’intérêt général » que le conseil de métropole a voté le processus de modification du PLU. Les élus-es communistes s’y sont opposés. Pour les associations et citoyens-nes, la bataille continue pour le développement de l’offre de soin, via notamment la concertation publique qui doit maintenant s’ouvrir. Voici l’intervention d’Odile Blein sur ce sujet : Continuer la lecture de BAHIA. Le conseil de métropole vote à l’aveugle !