Ce pont doit surtout être urbain et populaire

Un débat s’est ouvert autour du nom à donner au pont Bacalan-Bastide. Pour notre part, c’est justement ce nom, « Bacalan-Bastide » qui aurait notre préférence. En effet, ce nom désigne tout à fait la vocation urbaine du nouveau pont qui reliera deux des quartiers populaires de Bordeaux ainsi que les deux rives tout aussi populaires de notre agglomération.
C’est d’ailleurs pour affirmer cette vocation que nous n’avons de cesse d’exiger qu’un tram-train y prenne place, reliant la gare de Cenon à celle de Cracovie. Cette ligne sans rupture de charge pour les usagers offrirait une réelle alternative la voiture pour la traversée de la Garonne.

 

 

 

 

 

Max Guichard, maire adjoint de Cenon, président du groupe communiste à la CUB. 

Vincent Maurin, président du groupe communiste à Bordeaux, conseiller communautaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *