Une charte pour garantir un mieux construire

Lors du Conseil de Métropole du 26 janvier, a été présenté le projet de Charte du « Bien construire à Bordeaux Métropole »

Cette Charte a pour objectif d’encadrer et de garantir la qualité des très nombreux projets immobiliers qui sortent de terre sur la Métropole. Par l’obtention d’un label du « Bien construire » les professionnels du bâtiment s’engagent notamment à limiter la sous-traitance, valoriser et pérenniser les savoirs faire et ressources locales, réduire les malfaçons et engagent leur responsabilité sociétale et environnementale. Jean-Claude Feugas pour le groupe communiste, a soutenu cette démarche tout en appelant le législateur à intervenir pour garantir les droits sociaux sur les chantiers et encadrer la sous-traitance de façon plus stricte.

« Notre groupe est évidemment sensible à cette démarche qui recouvre à la fois la qualité des constructions, leur durabilité au regard des enjeux environnementaux et les conditions sociales de leur réalisation. Sur chacun de ces enjeux, on aurait certainement pu être plus précis, plus contraignant et exigeant vis-à-vis de grands groupes qui trop souvent oublient leurs devoirs les plus élémentaires.

Mais ce serait là le rôle du législateur et il faut bien avouer que la teneur des engagements pris ici par les promoteurs, les constructeurs, architectes et Bordeaux Métropole sont de qualité. Il faut certainement y voir le résultat de l’opiniâtreté de certains élus et le résultat d’une pression de la population qui ne comprend pas le décalage entre les marges réalisées par certains grands groupes et leurs comportements sur les chantiers.

A ce titre, la limitation du recours à la sous-traitance ou la possibilité de contrôles aléatoires sur les chantiers, sont positives. Il faudra certainement que la métropole se dote de moyens de suivis de ces engagements ; je parle là évidemment de postes de fonctionnaires. Il faudra aussi que notre métropole ne se mette pas en contradiction avec cette charte par des exigences irréalistes sur les prix des constructions. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *