Collecte des déchets: un saut de puce pour éviter la négociation ?

Jean-Claude Feugas est intervenu lors du dernier conseil de CUB sur la question de la collecte des déchets. Impliqué dans le processus de négociation avec les syndicats afin de sécuriser celle-ci et d’améliorer le service public, le conseiller municipal de Lormont a découvert une délibération visant l’extension de l’usage des puces électroniques sur les poubelles. Une mesure pourtant contestée par les agents de collecte et leurs syndicats. C’est donc en toute cohérence que le groupe communiste a voté contre cette délibération.

Collecte des déchets : j’interviens pour faire part de l’étonnement de mon groupe à la lecture de cette délibération.

Je m’explique : alors que la CUB est engagée depuis plusieurs mois dans une concertation- information avec les agents de la collecte et leurs représentants syndicaux afin de préparer le futur plan de collecte des ordures ménagères (visant à améliorer la qualité du service et la sécurité des personnels) il nous est demandé de prendre une décision sans attendre que cette concertation arrive à son terme !

Cette délibération pourrait même être vécue comme un coup de force par les représentants syndicaux et les agents. Sentiment qui pourrait être encore accentué par l’agitation médiatique récente qui a vu la question du ramassage des ordures ménagères en centre-ville utilisée à des fins purement électoralistes.

Notre groupe appelle à ce que les personnels de la CUB et les services publics ne servent pas de « points d’appui » dans le contexte des élections à venir.

Tant que la concertation avec les syndicats et les agents n’est pas aboutie, il n’est pas question pour notre groupe de prendre une telle décision aujourd’hui. Et pas question non plus d’utiliser les dysfonctionnements constatés pour accepter des reculs du service public.

En conséquence, nous votons contre cette délibération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *