Une fondation pour privatiser l’université

L’élu communiste de Blanquefort, Jacques Padie, a profité d’une délibération passée au dernier conseil de CUB pour dénoncer la privatisation rampante de l’université.

Cette délibération porte le simple renouvellement de l’engagement de la CUB dans la nouvelle fondation Université de Bordeaux.

Je ne serai donc pas long et me contenterai simplement de citer un des principaux soutiens de François Hollande en 2012, l’économiste Thomas Piketty qui déclarait il y a peu : « Lentement mais sûrement, les pouvoirs publics successifs abandonnent les universités françaises. Sous Sarkozy, cela fut fait en claironnant que les moyens étaient en hausse, au mépris de toute réalité. Sous Hollande, cela se fait dans le silence. Mais la réalité est la même. »

Cette fondation des Universités bordelaises ne répond qu’à un seul objectif : pallier le manque de moyens des universités par l’appel aux financements privés et à leurs exigences de rentabilité.

C’est une logique dangereuse pour le niveau de nos universités et inquiétante pour la finalité qu’une société fixe à l’enseignement supérieur et à la recherche.

 Nous voterons donc résolument contre cette délibération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *