Gares, Postes, trésoreries… les services publics de la CUB attaqués de toutes parts

Talence, Bègles, Le Bouscat, Saint-Médard en Jalles, Bordeaux,… Les trésoreries de la CUB sont sous le coup des restrictions budgétaires. Annonce dénoncées par le conseiller municipal communiste de Talence, Pierre Gorse. A Bordeaux Nord, ce sont les guichets de la gare Ravezies et la Poste elle-même qui ont connu le même sort. Comme l’avait regretté Michèle Iste lors du dernier conseil de CUB, « la RGPP vit encore« , malgré le changement de pouvoir. Une politique de restriction des services publics qui se fait toujours au détriment des plus faibles et de la dynamique du territoire. Ce que dénonce Pierre Gorce dans son communiqué de presse:

« Le projet de restructuration de la Direction Régionale des Finances Publiques (services fiscaux) prévoit la fermeture de plusieurs trésoreries, dont celle de Talence (également celles du Bouscat, de Bègles, de Pessac, de Saint-Médard-en-Jalles et de Bordeaux-Est).
Ce projet est un véritable projet de casse du service public de proximité, qui remet en cause le droit d’accès au service public :
1°) pour les usagers, qui seront contraints à des déplacements supplémentaires compte tenu des regroupements de services. Ainsi, les Talençais seront obligés de se rendre à la Cité Administrative, avec tous les problèmes en termes de circulation, de stationnement que cela posera, particulièrement pour les personnes à mobilité réduite.
2°) pour les ordonnateurs, dont la gestion au niveau de la CUB, en étant regroupée sur 4 trésoreries, affectera le service rendu aux collectivités.

Ces projets remettent en cause la notion même de service public de proximité et s’opposent aux valeurs républicaines d’égalité d’accès. Sur la commune de Talence, après la fermeture du bureau de poste Robespierre en 2008, celle de la gare Médoquine l’année dernière, c’est encore un service public de proximité qui ferme !
Pour le PCF, les services publics ne sont pas un coût à réduire mais un outil indispensable pour répondre aux besoins des habitants. Plutôt que de subir l’austérité, ils nécessitent d’être modernisés et renforcés. Nous demandons en conséquence l’arrêt immédiat de ces projets de restructuration et de fermetures, le maintien des trésoreries existantes avec les moyens, humains et matériels nécessaires à leurs missions et services auprès de la population et des collectivités.»

Pierre Gorse
conseiller municipal PCF Talence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *