Ligne de ceinture ferrée: tout le monde est d’accord, allons-y !

Le conseil de CUB du 22 mars a été l’occasion pour Max Guichard de revenir une nouvelle fois sur la fonction du nouveau pont entre Bacalan et la Bastide. Une fonction qui, tout le monde semble maintenant d’accord, doit permettre de boucler la ligne de ceinture ferrée. Ne manque plus qu’à le décider !

L’inauguration du pont a été un immense succès populaire. Son utilisation pour boucler la ligne de ceinture ferrée serait un immense… soulagement populaire !

C’est avec un immense plaisir que j’ai participé ce week-end, avec nombre d’entre vous et des milliers de Girondins, à l’inauguration du pont Chaban-Delmas. Ce franchissement, vous n’êtes pas sans le savoir, a été une longue bataille des communistes. D’abord, sous la forme de tunnel puis, se ralliant à la majorité, sous sa forme pont.

Nous sommes heureux qu’il soit là, répondant aux besoins des populations des deux rives et, pour ne pas gâcher le plaisir, c’est un geste architectural remarquable.

Mais quand nous avons lancé cette bataille, il y maintenant 30 ans, d’un franchissement, il y avait aussi la volonté de répondre a un besoin : celui du bouclage de la ligne de ceinture ferrée. Nous faisions alors le constat que la grande majorité des déplacements se faisaient de banlieue à banlieue et que, pour qu’ils s’effectuent en transport en commun, le centre de Bordeaux était inévitable.

30 ans plus tard où en est-on ? Les déplacements ont explosé à l’échelle du département, et malgré la mise en place d’un TCSP efficace, le tramway, nous n’arrivons pas à basculer de manière significative les usagers de la voiture vers les transports en commun.

Il reste pour nous une piste qui reste aujourd’hui inexplorée, celle de la ligne de ceinture. L’augmentation de la population, l’étalement urbain, rend aujourd’hui plus pertinent que jamais la mise en en place d’un RER à l’échelle de l’agglomération et du département.

Monsieur le président, nous avons l’ambition d’ici 2030 d’être une agglomération millionnaire. En Europe, il n’existe pas de grande agglomération de cette taille sans un métro ou un réseau ferré performant. Il nous faut nous mettre au niveau de cette ambition.

Nous avons un atout extraordinaire avec cette ligne de ceinture que bien d’autres n’ont pas. Nos besoins en terme d’emprise foncière sont minimes, des investissements ont été faits, beaucoup reste à faire, mais bien en-dessous de ce que nous avons fait, ou nous faisons encore avec le tramway. Alors même que la situation de la rocade semble se décanter et que la perspective de la mise à 2×3 voies avance, il nous semble que, pour être équilibré, il faut, dans le même temps avancer sur la ligne de ceinture. Sinon, nous ferions passer le message que l’urgence des déplacements, ce n’est que la solution routière.

Nous sentons bien que cette idée avance. Mais il y a souvent un long chemin du discours aux actes. Et pourtant, l’urgence de réalisation de ce projet va grandissante avec l’ouverture du pont, ne serait-ce qu’au travers d’une des réponses à la crise des débouchés, notamment rive droite, qui se fait des plus criante.

Pourtant, nous avons entendu les propos du Président de la région. Nous sentons que des blocages, qui pouvaient exister, viennent de sauter ou alors les usagers seraient soumis à un insupportable double langage. Si tel n’est pas le cas, il faut nous saisir de cette occasion pour avancer concrètement sur la mise en place d’un tram-train sur le pont Chaban-Delmas, nous permettant ainsi de réaliser vraiment ce bouclage et doter notre agglomération d’un transport rapide, sûr, efficace, à moindre frais.

Je vois déjà le vice-président aux Finances s’inquiéter pour son budget. Mais il me semble que dans notre Programme prévisionnel des investissements (PPI), 10 millions sont déjà inscrits. Au vu du discours, je suis sûr que la région peut jouer pleinement son rôle. Enfin, j’ai bien entendu le discours du Président de la République qui était prêt à délier les cordons de la bourse.

Monsieur le Président, l’ensemble des atouts sont aujourd’hui réunis pour que nous réalisions enfin ce bouclage de ligne de ceinture. La balle est dans votre camp, c’est à vous de jouer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *