L’ouverture du dimanche: c’est toujours NON!

A l’occasion d’une délibération du Conseil métrpolitain du 30 novembre, renouvelant l’autorisation d’ouverture certains dimanches pour les commerces de détails, Max Guichard pour le groupe communiste a de nouveau fait part de son opposition à toute ouverture dominicale!

« Monsieur le Président,

Il y a eu un évènement qui a fait grande polémique ces jours derniers lors de l’abattage de marronniers sur la place Gambetta.
Mais il en est un autre (marronnier en terme journalistique) qui se pratique tous les ans, ici, et dans nos conseils municipaux, par contre sans émoi à part celui des élus communistes, c’est la décision d’ouverture dominicale des commerces de détail.
J’aborde cette délibération avec un brin d’humour alors que, chaque fois, monte en nous une grande colère comme si une telle décision pouvait être une réponse sociale, sociétale à la grave crise que vivent les gens, de nos jeunes aux retraités.
Bien sûr, cela peut être un peu d’oxygène financier pour une infime minorité bénéficiaire, mais à quel prix en terme de vie familiale et sociétale notamment.
Quelle honte d’en arriver à de tels procédés récurrents alors que s’exprime dans tout le pays une colère massive, comme la portent les salariés en lutte (ai-je besoin de revenir sur le drame que vivent les Ford ?) les infirmières et les gilets jaunes notamment, soutenus par 72 % de la population !

D’ailleurs, entendez-vous dans ces mouvements le besoin de travailler le dimanche ? Certainement pas !

Par contre, l’exigence de créations d’emplois, de hausse du pouvoir d’achat, le besoin d’avoir plus de services publics sont portés quasiment de manière unanime.
Oh, qu’ils ont raison, mille fois raison lorsqu’ils comparent les taxes, impôts les plus injustes, face à la suppression de l’impôt sur la fortune, donnant encore plus de richesses à tous ces profiteurs jamais assez repus de dividendes.
L’argent existe, pour améliorer le pouvoir d’achat pour tous, qui plus est si on y rajoute les 80 à 100 milliards de fraude fiscale, notamment avec un SMIC mensuel augmenté de 200 € comme nous le proposons, pour ainsi jouir le dimanche d’une vie plus heureuse, d’une vie où on peut prendre le temps de profiter de la nature et ainsi mesurer tout l’intérêt de sa défense. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *