Marier social et écologie serait tellement plus beau… !

Vivre dans des quartiers qui ne polluent plus. Un beau projet que la CUB souhaite expérimenter, à Bordeaux, Bègles, Cenon et Floirac. Beau projet… sans ambition sociale, hélas. Raison pour laquelle Claude Mellier a justifié l’abstention du groupe communiste sur ces « Eco-quartiers ».

Quel dommage de ne pas s’être saisi de l’actualité pour modifier sensiblement ces appels à projet « Ecocité ». N’avez-vous pas vu dans les rues et dans les journaux les communications de la fondation Abbé Pierre qui dénonce les ravages de la précarité énergétique. 8 millions de Français, selon l’association, n’ont pas les moyens de chauffer correctement leur logement. Une situation que la fondation n’impute pas à la fatalité mais bien à la flambée des prix des loyers et des charges.

Lors du conseil de communauté de mars dernier, déjà, nous avions pointé le manque, sinon l’absence, dans ces appels à projets de critères sociaux. Les belles paroles sur une nouvelle gouvernance n’ont visiblement pas suffit à nous faire entendre. Tous les outils démocratiques doivent pourtant être mobilisés, afin que ces projets soient vraiment partagés par la population. Nous ne pouvons donc en tirer qu’une conclusion : il s’agit bien dans ces projets d’opposer performance sociale et performance écologique.  Au risque de plonger dans la dérive anti-sociale que nous dénoncions en mars dernier.  Et au risque de passer à côté de la belle occasion que serait le mariage de ces deux ambitions.

Trop peu d'ambition sociale dans des projets comme celui de "Ginko", près de Bordeaux-Lac

J’ajoute que rapprocher les habitants de leur lieu de travail, nécessite de développer aussi de véritables projets industriels sur l’agglo. C’est donc avec regret que nous réitérons notre abstention sur ces projets. Pour les raisons que développe fort bien la fondation Abbé Pierre, c’est au cœur même de ces éco-quartiers qu’il faudrait commencer à appliquer l’ambition de 50% de logements véritablement sociaux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *