Mérignac-Aéroport. Le tramway pose question

Le dernier conseil métropolitain a arrêté les conclusions de la concertation concernant la desserte de la zone aéroportuaire. Mis en balance avec un bus-tram, le prolongement de la ligne A du tramway vers l’aéroport a été préférée par une majorité d’élus dont le maire de Mérignac. Au nom du groupe communiste, l’élue communiste Lena Beaulieu a mis en doute ce choix. Voici son intervention :
image

« Cette délibération a déjà fait couler beaucoup d’encre, et la concertation associée à ce projet a suscité un certain intérêt de la population. Elle fait suite à la délibération que nous avons votée sur le Schéma Directeur Opérationnel des Déplacements Métropolitains (SDODM) ; c’est sa traduction effective.

Permettez-moi dans ce cadre là de différencier deux aspects de la délibération : d’une part la partie transversale par Pessac-Alouette et celle de Mérignac par les Quatre-chemins. Si ces lignes sont en effet complémentaires et passent toutes les deux par l’aéroport, elles méritent à notre sens un traitement différencié, surtout par la réponse qui est portée dans la délibération.

Je ne ferai pas long sur la partie Pessac-Aéroport-Le Haillan, vu que lors du conseil de janvier nous nous étions félicités de cette liaison extra-rocade. La mise en place de cette circulaire est pour nous une avancée tant pour les usagers de l’aéroport que pour les salariés de ce secteur. Cette ligne qui appelle à l’avenir des extensions, tant au Sud qu’au Nord, permet d’envisager un autre mode de déplacement que la voiture. Cela demandera une politique offensive et incitative en direction des salariés et des entreprises notamment grâce aux plans de déplacement d’entreprise (PDE). Enfin une bonne coordination avec la SNCF sera nécessaire pour utiliser à plein les potentiels de cette ligne de Bus.

Mon propos ne sera pas aussi bienveillant à l’égard du prolongement de la ligne A du tramway. Bien évidemment nous prenons en compte la concertation, et le fait que la population qui s’est exprimée sur ce prolongement a majoritairement marqué son approbation. Cependant nous trouvons qu’avec ce prolongement nous retombons dans nos travers de vouloir faire du tramway à tout prix. En effet à bien regarder les chiffres qui nous sont fournis dans le rapport (de grande qualité d’ailleurs), la pertinence du tramway et loin d’être évidente.

En termes de temps de parcours, la différence n’est pas significative entre les deux modes, mais surtout pour ce qui est du nombre de voyageurs et du report modal, le bus à haut niveau de services (BHNS) fait beaucoup mieux et pour un coût similaire.

Le bilan est dans l’ensemble, à notre avis, nettement favorable au BHNS.

Je rajouterai qu’avec une fréquence de 15 minutes et 4 stations, l’extension du tramway fera moins bien que la liane 1+ qui a une fréquence de 10 mn (bientôt 8) avec 11 stations et privera les habitants du quartier de Chemin-long du seul transport efficient dont ils disposent.

Il me semble que dans le choix qui nous est présenté par le rapport il existe un hiatus. En effet seul la desserte de l’aéroport apparaît comme prioritaire sur cette nouvelle ligne et nous trouvons cela regrettable, voir inefficace.

A partir de tous éléments notre groupe aura un vote équilibré sur cette délibération en marquant notre accord sur Pessac-le Haillan et notre désaccord sur le prolongement du tramway. Nous nous abstiendrons. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *