Nappes profondes: anticiper et respecter l’environnement

Délicat sujet que celui de la gestion des eaux provenant des nappes profondes. Surtout depuis que plusieurs sources sont devenues inutilisables pour cause de pollution au perchlorate d’ammonium. A l’occasion de la présentation du Shéma d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE) « Nappes profondes », Max Guichard a présenté ce que pouvait être une vision respectueuse de l’environnement et des citoyens.  

Première remarque : ce rapport montre combien le rapport de nos concitoyens à l’eau a évolué. En effet, depuis plusieurs années maintenant, la consommation d’eau est en baisse alors que la population augmente. Nous ne pouvons que nous féliciter de cette situation qui tend à démontrer comme sur le tri que le travail pédagogique est efficace. Cela doit nous inciter à poursuivre ce travail en direction des habitants de notre agglomération.

Deuxième remarque : La pollution des sources du Thil et de la Camarde montre combien notre ressource est fragile, sensible. Elle doit nous inviter à la plus grande précaution en la matière. Il nous faut bien le prendre en compte et réfléchir à la diversification de notre ressource, notamment en sollicitant le moins possible les nappes profondes comme le préconise le SAGE.

Celles-ci doivent à terme, à notre sens, devenir seulement des sources d’appoint de la consommation d’eau de notre agglomération. Pour ce faire, nous demandons une nouvelle fois que l’usage de la Garonne soit étudié, que ce soit la technique des nappes alluviales comme le préconise la Lyonnaise des eaux ou une autre technique qui pourrait répondre à ce besoin. Mais l’essentiel pour nous est bien la volonté d’avoir une diversification de notre ressource qui nous permette de faire face à une pollution ou de probables sécheresses. Prendre le risque de la restriction ne nous paraît pas responsable, surtout quand on peut l’anticiper. Voilà les remarques que voulait faire notre groupe.

Nous voterons cette délibération.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *