Notre « chaire » université ne doit pas être privée

Max Guichard, a salué la création d’une chaire de recherche sur la question métropolitaine, la nature et la démocratie. S’il reste un espace ouvert aux citoyens et à leurs organisations, cet outil universitaire pourra être d’une grande utilité à la construction d’une agglomération plus juste et plus solidaire. Le président du groupe des élus communistes a néanmoins profité du conseil de CUB pour glisser une critique du financement de plus en plus privé et donc intéressé de l’Université.

C’est avec beaucoup d’intérêts que notre groupe apprécie la création de la chaire Gilles Deleuze. En effet interroger des notions telles que la nature, la métropole dans toutes ses acceptions, ou la démocratie ne peut être que vivifiant et donner du sens dans une société qui souvent en manque.

Le faire en associant l’université, autrement dit le monde de la recherche et ceux qui construisent la ville comme les fonctionnaires de la CUB ou les élus, ne peut être qu’une confrontation mutuellement enrichissante. Elle le sera à notre sens si elle ne reste pas enfermée dans des poncifs liés à la pensée unique et dominante qui fait souvent fi de la critique.

 Nous souhaiterions émettre une nouvelle fois un regret lié au financement de cette chaire. La Fondation Université de Bordeaux y prend une place particulière or celle-ci, comme vous le savez, est financée par SANOFI entre autres. Ce financement privé n’est pas notre vision de l’université et du service public de l’enseignement supérieur.

Ce d’autant plus quand cette multinationale n’hésite pas à supprimer ces laboratoires de recherche et donc à licencier alors qu’elle réalise 7 milliards de profits ! Malgré ces réticences de fond nous voterons cette délibération et soutiendrons sa démarche intellectuelle.

 

Manif Sanofi
Le géant des médicaments finance comme bon lui semble les universités mais n'hésite pas à sacrifier l'emploi mais aussi la recherche dans ses propres murs. http://www.humanite.fr/social-eco/sanofi%E2%80%89-plus-de-profits-moins-de-chercheurs-503890

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *