La pénurie pour les uns, les subventions pour les autres…

Chaque conseil de métropole ou presque est l’occasion de distribuer des subventions à des filières économiques. Jacques Padie est revenu sur le cas particulier des « pôles de compétitivité » qui n’ont fait leurs preuve que dans un domaine: la mise en concurrence des territoires.

Claude Mellier a déjà dit le bien que nous pensons d’une démarche d’aménagement économique qui est parfaitement dans les compétences de la Métropole. Nous voilà avec ce pôle de compétitivité, comme sur Digital Aquitaine, en parfait décalage. Voulus par Nicolas Sarkozy et jamais démentis depuis, ces pôles de compétitivité ont une fonction : faire financer par les collectivités locales une part de l’effort de recherche et développement des grands groupes. Un scandale quand ont connaît l’identité de ces grands groupes et leurs chiffres d’affaires. Nous y sommes donc opposés et ce particulièrement dans le contexte d’un projet présidentiel qui entend protéger moins les salariés tout en sécurisant encore les profits.

Derrière cette conception il y a aussi une question d’utilisation de l’argent public. Voilà que les deniers publics devenus si rares sont disponibles pour ces grandes filières. Comme ils étaient disponibles pour l’entreprise Ford qui a tourné le dos à chacun de ses engagements pour son usine de Blanquefort. Et pendant ce temps, c’est la réduction des dépenses publiques pour l’hôpital Robert-Picqué fusionné avec la fondation Bagatelle et c’est encore la pénurie pour l’hôpital Saint-André dont les Urgences sont menacées avant qu’on ne nous parle de sa fermeture pure et simple.

Nous ne nous accommoderons pour notre part jamais de cette injustice. Les grands groupes ont les moyens de payer leur recherche et développement, si par exemple, ils réduisent la part des dividendes versés à leurs actionnaires. Et l’argent public doit d’abord aller à la réponse aux besoins sociaux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *