Pour l’avenir de la Maison de la promotion sociale

 Au nom du groupe communiste, le conseiller municipal de Lormont, Jean-Claude Feugas a fait une déclaration de soutien aux salariés en lutte pour l’avenir de la Maison de la Promotion Sociale, à Artigues-près-Bordeaux.

« Nous nous souhaitons attirer votre attention sur la situation de la Maison de la Promotion Sociale. Vous connaissez tous l’action essentielle que joue la MPS, notamment en terme d’insertion et de formation professionnelle. Mais au-delà de cette action, elle joue un véritable rôle d’intérêt public en permettant le développement de la citoyenneté, de l’éducation populaire, en ouvrant ses portes régulièrement au monde associatif. C’est son statut actuel d’association qui permet ces activités élargies.

Les mauvaises gestions pointées du doigt par les salariés conduisent aujourd’hui à une mise en cause de ce statut spécifique. Il nous semble, comme le demandent les salariés et comme l’ont relayé nos collègues Front de Gauche au Conseil Général et à la Région, que ce statut doit être conservé, mais que le bureau, la gouvernance et la stratégie doivent être renouvelés. C’est à nos yeux sur ces bases que cet outil peut être préservé et continuer à répondre aux besoins des populations de notre département et de notre agglomération. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *