Pour le maintien de l’emploi industriel sur le site de Blanquefort

Dans une motion adoptée à l’unanimité, les élus du Conseil de Métropole ont exprimé leur détermination à soutenir toutes les solutions assurant la pérennité de l’emploi à Blanquefort.

Les élus métropolitains dont Max Guichard et Jacques Padie pour le groupe communiste lors de la manifestation du 24 novembre devant la mairie de Blanquefort.

Le groupe communiste, par la voix de Max Guichard, est intervenu pour dénoncer l’attitude de Ford qui privilégie son PSE à une reprise pérennisant l’emploi et l’activité industrielle sur le site!

Ford, depuis des mois, a affiché son intention de fermer son usine de Blanquefort, sans concertation et aucun effort de recherche de solutions pour pérenniser le site et lui donner un avenir.

900 emplois sont concernés, sans compter les 3000 emplois induits sur l’ensemble du département. Ce serait un désastre en terme d’emploi avec de lourdes conséquences pour de très nombreuses familles girondines.

Ford a des responsabilités face aux salariés et à l’ensemble des collectivités qui l’ont soutenu financièrement durant toutes ces années ! Des dizaines de millions d’euros versés sans aucune contrepartie et avec à la clé une fermeture annoncée du site avec la perte de 900 emplois et de leurs compétences ! C’est inacceptable. Cela à mettre en parallèle avec les 7 millions € que Ford aurait rapporté aux institutions en oubliant un peu vite les énormes profits engrangés.

Ford a une responsabilité sociale et doit l’assumer

Ford ne doit en aucun cas dicter le calendrier de l’avenir du site ! Un repreneur, Punch, mondialement reconnu dans le domaine automobile, a manifesté son intérêt pour le site. Les collectivités et l’Etat doivent permettre à ce repreneur d’avoir le temps nécessaire pour finaliser la reprise et ainsi assurer un avenir industriel au site de Ford et un emploi aux salariés dans des conditions équivalentes !

Ford aujourd’hui, exerce une forte pression sur Punch, prétendant même dans Sud Ouest hier que son PSE serait plus avantageux pour les salariés que le plan de reprise de Punch !

Depuis quand le chômage vaut mieux qu’un emploi ?

L’Etat et nos collectivités doivent tout faire pour imposer à Ford d’étudier et d’accompagner sérieusement toute alternative possible qui permettrait de maintenir l’emploi sans toutefois que les salariés doivent faire des sacrifices sur leur conditions salariales.

Plus que jamais et comme ils l’ont toujours été, les élus communistes de Bordeaux métropole sont aux côtés des salariés pour défendre l’emploi industriel et assurer avec eux de bonnes conditions de reprises pour pérenniser le site de Blanquefort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *