Promouvoir l’artisanat, oui. Subventionner un promoteur, non !

Bordeaux Métropole souhaite favoriser l’installation d’artisans dans le cœur de l’agglomération. C’est pourtant un promoteur immobilier qui fait l’objet d’une subvention au Taillan-Médoc, sous prétexte d’installation de quelques artisans. Une situation dénoncée par Jacques Padie, au nom du groupe communiste.

« Cette délibération nous surprend un peu. Nous partageons en effet l’objectif d’aide à l’installation des entreprises d’artisanat et de petite industrie dans l’agglomération. C’était d’ailleurs une piste d’action issue du dernier mandat, dont il a je crois été question hier en Bureau. La réflexion sur la création d’espaces d’accueil de ce type d’activité au cœur des opérations d’aménagement peut par exemple permettre de répondre à la difficulté qu’ont les artisans, imprimeurs, garagistes,… à rester en centre-ville ou même à y accéder pour leurs chantiers.

Mais la société Duval développement n’est pas une petite industrie et encore moins un artisan. C’est un promoteur immobilier, branche d’un grand groupe intervenant sur les grandes opérations d’aménagement, qui se vante d’un carnet de commande d’1 milliard d’euros en 2015 et d’avoir en gestion un volume de 17 milliards d’euros d’actifs. En Gironde, Duval développement, c’est par exemple la société qui est à l’origine du montage financier autour du Golf de Villenave d’Ornon.

Une entreprise respectable, certainement. Mais pas un artisan. Et sûrement pas une entreprise qui a besoin des 400 000€ dont on lui fait aujourd’hui cadeau.

Ayant interrogé les services, on m’a confirmé ces informations, en m’indiquant que l’opération autour de la zone du Chay était encadrée par une convention. Mais nous n’avons pas accès à cette convention et donc aux conditions dans lesquelles Duval répercutera ou non sur les futurs occupants les conditions très avantageuses obtenus auprès la Métropole.

Dans ces conditions, nous ne pouvons que nous opposer à cette délibération. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *