Quand la DSP nous conduit au service public low-cost…

Retour sur le conseil de CUB du mois de juin, au cours duquel Michel Olivier a, pour le groupe communiste, commenté le rapport d’activité 2012 sur les transports urbains de la CUB. Un rapport qui met en évidence que le service public en prend un coup au nom de la maîtrise des coûts.

Ce rapport annuel ne fait que confirmer les tendances qui se dégagent depuis le début de ce contrat de délégation de service public: Nous avons un délégataire qui a eu les yeux plus gros que le ventre et qui nous a vendu une fréquentation qu’il ne peut pas atteindre même si des améliorations satisfaisantes ont été réalisées ces dernières années.

Cela a pour conséquence que ces résultats comptables apparents ne sont pas bons. Je dis « apparents », parce que nous n‘avons aucune vision de la sous-traitance, qui, si j’en crois les informations, est par contre très lucrative pour notre délégataire.

En effet sur la plupart des lignes sous-traitées, ce sont d’anciens bus du réseau qui ont été rachetés à bas prix, et des personnels qui n’ont pas le statut des salariés de TBC qui sont intérimaires.

 Cela pose une double question à notre sens :

En premier lieu c’est celle de l’égalité face au service public pour les habitants des certaines zones qui ont des bus de très mauvaise qualité au dire des salariés et des usagers, dont parfois l’habillage a été à peine refait.

Enfin des salariés qui sont sur ces lignes qui n’ont pas les mêmes revenus que leurs collègues, ni les même acquis sociaux. Pendant combien de temps allons-nous continuer à favoriser ces lignes low-cost sur notre réseau ?

A l’heure où nous réfléchissons à la future délégation de service public (DSP), choix que nous ne partageons pas, il nous apparaît essentiel de réduire le recours à la sous-traitance au minimum dans le futur contrat, afin d’assurer l’égalité face au service public, et d’assurer les acquis sociaux des salariés.

Voilà quelques remarques que je voulais faire au nom de mon groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *