50 000 logements: il faudrait aller tellement plus loin…

En décembre dernier, le conseil de Métropole adoptait une Charte d’engagement sur les programmes « 50 000 logements atour des axes de transport ». Voici le commentaire qu’a apporté Odile Blein à ce sujet:
« Mon intervention sera très rapide puisque la Charte proposée est fidèle aux objectifs jusqu’ici fixés à la FAB : ne consacrant qu’un tiers des logements construits au logement social, elle rejette plus de deux-tiers de la population de l’agglomération qui n’ont pas les revenus nécessaires pour aller au-delà des plafonds du PLUS. Sur des opérations pourtant privilégiées puisque concentrées aux abords des axes de transports en commun. C’est donc sur ces opérations qu’on devrait être plus ambitieux.

Il n’est cependant pas question pour nous de nier les efforts faits par les acteurs de la FAB pour réduire les coûts de l’accession à la propriété et pour maîtriser la conception de ces opérations. Mais avouez qu’on est encore loin des enjeux sociaux qui sont posés. C’est pour cette raison que nous nous abstiendrons. En ayant également en tête le contexte budgétaire et le désengagement scandaleux de l’Etat sur le logement, qui font peser de lourdes menaces sur ces projets. »

Logement: le compte n’y est pas

Voici l’intervention d’Odile Blein lors du dernier conseil métropolitain, concernant le bilan de la ZAC de GINKO, à Bordeaux:odile_blein

« Le premier ministre Manuel Valls a récemment beaucoup communiqué sur la question des quartiers populaires et de la production de logements sociaux. Précisons que si aucune commune de la métropole n’a été désignée dans la liste de celles n’ayant pas atteint leurs objectifs, ceci ne doit pas donner pour autant satisfaction. Continuer la lecture de Logement: le compte n’y est pas

Logement. Le compte n’y est vraiment pas !

Le conseil de Métropole de ce 25 septembre a été l’occasion d’un débat sur le bilan du plan local de l’habitat (PLH). Odile Blein a donné l’appréciation du groupe communiste sur ce sujet et rappelé les urgences sociales auxquelles il faut répondre.odile_blein

« Ce bilan offre des éléments d’analyse importants ; je veux saluer le travail conséquent réalisé par les services concernés à qui on demande beaucoup pour améliorer l’action de Bordeaux-Métropole dans le domaine de l’habitat.

La synthèse qui en a été faite va dans le même sens qu’un récent rapport au bureau sur l’application de la loi SRU sur l’agglomération : la CUB a fait des efforts conséquents de production de logement social (augmentation du parc de 25% depuis 2001) mais ceux-ci restent largement insuffisants au regard de la croissance de l’agglomération puisque le pourcentage de logements sociaux n’a au final augmenté que d’1% en dix ans. Cet effort est de plus assez mal réparti puisque les trois-quarts du parc social de l’agglomération restent concentrés dans un-tiers des communes. Enfin, il ignore une population devenue prépondérante dans le centre de l’agglomération : la jeunesse, qu’elle soit étudiante ou salariée qui reste dans 9 cas sur 10 soumise aux règles du marché immobilier, ce qui ne manque pas d’aggraver les conditions de vie et d’étude. Continuer la lecture de Logement. Le compte n’y est vraiment pas !