50 000 logements: il faudrait aller tellement plus loin…

En décembre dernier, le conseil de Métropole adoptait une Charte d’engagement sur les programmes « 50 000 logements atour des axes de transport ». Voici le commentaire qu’a apporté Odile Blein à ce sujet:
« Mon intervention sera très rapide puisque la Charte proposée est fidèle aux objectifs jusqu’ici fixés à la FAB : ne consacrant qu’un tiers des logements construits au logement social, elle rejette plus de deux-tiers de la population de l’agglomération qui n’ont pas les revenus nécessaires pour aller au-delà des plafonds du PLUS. Sur des opérations pourtant privilégiées puisque concentrées aux abords des axes de transports en commun. C’est donc sur ces opérations qu’on devrait être plus ambitieux.

Il n’est cependant pas question pour nous de nier les efforts faits par les acteurs de la FAB pour réduire les coûts de l’accession à la propriété et pour maîtriser la conception de ces opérations. Mais avouez qu’on est encore loin des enjeux sociaux qui sont posés. C’est pour cette raison que nous nous abstiendrons. En ayant également en tête le contexte budgétaire et le désengagement scandaleux de l’Etat sur le logement, qui font peser de lourdes menaces sur ces projets. »

Les logements sociaux, il faut les construire, pas les vendre

Le dernier conseil de CUB (pardon, de Bordeaux-Metropole), a validé la vente de nombreux logements sociaux, à Cenon et Bassens.  Une démarche qui, au-delà des contextes particuliers, fait disparaître des possibilités de logements dans le parc social. Max Guichard a rappelé la position du groupe communiste sur cette question. Continuer la lecture de Les logements sociaux, il faut les construire, pas les vendre

Densifier oui. Mais pour les classes populaires !

Dans un souci de densification, le quartier des Sécheries à Bègles accueillera presque 300 logements supplémentaires à ceux initialement programmés dans ce secteur. Hélas, ces logements supplémentaires seront essentiellement en accession « sociale » à la propriété. Un acte en contradiction avec l’urgence sociale sur le logement. Position qu’a rappelé Vincent Maurin pour le groupe communiste. Continuer la lecture de Densifier oui. Mais pour les classes populaires !