L’austérité retombe toujours sur le dos des travailleurs

C’est l’air de « tout va bien » qu’ont chanté certains soutiens de la politique gouvernementale, à l’occasion de la présentation du compte administratif 2015 de Bordeaux Métropole. Un air fortement contesté par Léna Beaulieu qui, au nom des élus communistes, a fait la liste des renoncements auxquels l’austérité oblige, et des besoins sociaux auxquels il n’est pas apporté de réponse.

Continuer la lecture de L’austérité retombe toujours sur le dos des travailleurs

Des services et de l’investissement pour l’agglomération.

Voici la tribune du groupe communiste, publiée dans le journal du 4ème semestre de Bordeaux-Métropole.

Le 19 septembre dernier, des élus-es de toutes sensibilités politiques se sont mobilisés pour dénoncer les baisses de dotations budgétaires imposées aux collectivités : « 30% de baisse des dotations, soit une perte cumulée de 28 milliards d’euros, les communes et intercommunalités subissant 54% de cette ponction ». Les élus communistes ont évidemment apporté leur contribution à cette mobilisation. Parce que nous sommes conscients de ce que dit l’Association des maires de France (AMF) : « cette diminution des dotations s’est déjà traduite par une baisse de l’investissement de 12,4 en 2014 (…) avec des conséquences en termes d’emploi et de services à la population ». Continuer la lecture de Des services et de l’investissement pour l’agglomération.

Austérité. Quand le pyromane pleure sa maison en cendres…

Comme beaucoup de conseils municipaux, le conseil de CUB de ce 11 juillet a été saisi du projet de motion rédigée par l’Association des maires de France (AMF) dénonçant la cure d’austérité à laquelle les collectivités locales sont soumises. Une motion que le groupe socialiste de la CUB a souhaité amender pour justifier le « nécessaire effort de redressement des comptes publics ». Amendement inacceptable pour le groupe communiste, comme l’a expliqué Max Guichard au nom du groupe communiste. Continuer la lecture de Austérité. Quand le pyromane pleure sa maison en cendres…