Dematérialiser, pourquoi pas. Mais sans déshumaniser.

Depuis cet été, les communes de la Métropole ont la possibilité de faire passer une partie des demandes de titre de transports gratuits, par Internet. Une mesure qui pose question si elle déshumanise le travail des centres communaux d’action sociale (CCAS) mais qui peut aussi faciliter la vie aux demandeurs. Pour le groupe des élus-es communistes, Max Guichard a surtout estimé qu’il fallait être vigilant sur les moyens humains à disposition des CCAS.
Continuer la lecture de Dematérialiser, pourquoi pas. Mais sans déshumaniser.