Une charte pour encadrer les dérives de l’ubérisation sur nos trottoirs..

Face aux excès de l’ubérisation et ses dérives qui envahissent nos trottoirs, Bordeaux Métropole veut imposer une charte aux opérateurs de vélo, trottinettes et scooter électriques.

Max Guichard, président du groupe communiste est intervenu:

« Il nous est proposé ici de voter une Charte tentant d’encadrer les usages des opérateurs qui aujourd’hui inondent nos communes de vélos, trottinettes ou scooters en libre-service.
Nous sommes aujourd’hui confrontés à l’ubérisation de nos villes qu’on veut nous vendre comme un progrès, et l’étape ultime de la liberté alors que ce n’est que l’étape ultime du libéralisme sauvage s’affranchissant de toutes les règles publiques et de droit du travail.
Continuer la lecture de Une charte pour encadrer les dérives de l’ubérisation sur nos trottoirs..

Pour les uns la fin des contrats aidés, pour les autres les rallonges budgétaires…

A l’heure où associations et collectivités sont « invitées » à se serrer la ceinture, la vice-présidente Virginie Calmels a proposé au conseil du 29 septembre dernier une rallonge de 15 000 euros à l’association FrenchTech, qui regroupe les entreprises du numérique. Une proposition rejetée par le groupe communiste qui a rappelé, par la voix de Jacques Padie, l’urgence qu’il y a à rappeler d’abord aux entreprises de ce secteur, l’existence d’un code du travail.

Continuer la lecture de Pour les uns la fin des contrats aidés, pour les autres les rallonges budgétaires…

L’attractivité oui. Mais pour qui ?

Découvrez la tribune du groupe communiste, parue dans le journal de Bordeaux Métropole:

Continuer la lecture de L’attractivité oui. Mais pour qui ?