Blanquefort: ce n’est pas à Ford de siffler la fin de la partie !

Conseil métropolitain chargé ce 15 juin puisque les agents de la métropole étaient en grève contre les velléités d’instauration d’une prime au mérite, que le comité de défense de l’hôpital Robert Picqué distribuait à l’entrée du conseil et que celui-ci s’est ouvert par un débat sur l’avenir de l’usine Ford de Blanquefort. Le groupe communiste, par la voix de Max Guichard, a encore exprimé sa colère face à la décision de la multinationale d’engager un plan de licenciements. Pour les élus-es communistes, le bras de fer n’est pas terminé et il est hors de question d’envisager de laisser Ford licencier. Continuer la lecture de Blanquefort: ce n’est pas à Ford de siffler la fin de la partie !

Mod’8: quand les patrons dînent en ville, les salariés pointent à Pôle Emploi !

A Blanquefort, les 90 salariés de Mod’8 cherchent des solutions pour conserver leurs emplois, menacés par la stratégie du groupe auquel leur entreprise appartient. Mais à la place de la Bourse prochainement, les patrons du secteur tiendront forum et demandent des subventions aux collectivités locales pour cela. Inacceptable pour le conseiller municipal de Blanquefort, Gilles Penel. Continuer la lecture de Mod’8: quand les patrons dînent en ville, les salariés pointent à Pôle Emploi !

75 000 emplois, c’est possible. Il faut juste changer de cap.

 

Notamment grâce à l’insistance des élus communistes de la Cub, le premier Sommet économique et social s’est réuni aujourd’hui à Meriadeck. Une premier réunion entre elus, syndicats de salaries, représentants du patronat et du monde bancaire qui a permis d’aboder par exemple les projets d’activité de maintenance navale sur les Bassins à flot. Représentant le groupe des élus communistes et apparentes, Gilles Penel a rédige une contribution écrite à cette journée.