Naming : la marquetisation en marche !

La société du nouveau stade et la mairie de Bordeaux ont annoncé la signature d’un contrat de naming avec une société d’assurance. Le maire de Bordeaux a donc ignoré les appels à revoir le mode de financement de ce stade, et notamment notre appel à rendre hommage à Nelson Mandela.Sport fric

C’est un très mauvais signe envoyé au monde du sport et à la société. Jusqu’alors le fait de nommer un stade était un acte participant au devoir de mémoire collective. Symbole de la marchandisation des stades, le Naming impose à présent l’inscription dans l’espace public et donc dans les mémoires collectives de marques d’entreprises. On remplace Delaune, Léo Lagrange et les personnalités sportives locales par MMA ou Allianz, Matmut. C’est un processus de marquetisation globale de l’espace public.

Nous nous opposons fortement à ce processus et prendrons des initiatives dans les semaines à venir pour faire valoir un autre avenir possible pour le mouvement sportif.

 

Le groupe des élus communistes de Bordeaux-Métropole, avec Vincent MAURIN, chef de file du PCF-33 pour l’élection régionale.

Circulation autour du Grand stade: des solutions existent

L’élue mérignacaise Lena Beaulieu a profité d’une délibération sur les modifications du réseau TBC lors du dernier conseil métropolitain, pour revenir sur les propositions du groupe communistes, notamment pour répondre aux difficultés rencontrées autour du Grand stade.

Je voudrais si vous le permettais faire quelques réflexions sur la situation des transports sur notre agglomération. D’abord sur la question du nouveau stade ; nous savons qu’une réunion de travail s’est tenue à la préfecture pour regarder quelles solutions pouvaient être envisagées. Continuer la lecture de Circulation autour du Grand stade: des solutions existent

Oui, le stade Mandela peut être un outil contre le sport-business

Déclaration de Max Guichard, président du groupe communiste à la CUB, maire-adjoint à la politique sportive à Cenon.

Lors du conseil municipal de Bordeaux, le 24 juin dernier, mon camarade Vincent Maurin a émis l’idée que cette ville au passé chargé en termes de discrimination et d’inégalités des droits, rende un hommage particulier au grand Nelson Mandela dont l’état de santé a provoqué l’inquiétude et l’empathie partout dans le monde ces dernières semaines. Il a proposé de baptiser le futur stade de Bordeaux Nelson Mandela.

A droite, cette idée a été pour l’instant ignorée. Mais, plus contrariant, je constate qu’elle est combattue dans les rangs de gauche. Pour des raisons différentes, nos amis Verts, socialistes, et même quelques-uns de nos camarades s’offusquent en effet de voir le nom de Nelson Mandela associé à ce grand équipement. Pour le président des élus socialistes bordelais, carrément, nous serions soit des ignorants, soit des démagogues… Continuer la lecture de Oui, le stade Mandela peut être un outil contre le sport-business