Pour les uns la fin des contrats aidés, pour les autres les rallonges budgétaires…

A l’heure où associations et collectivités sont « invitées » à se serrer la ceinture, la vice-présidente Virginie Calmels a proposé au conseil du 29 septembre dernier une rallonge de 15 000 euros à l’association FrenchTech, qui regroupe les entreprises du numérique. Une proposition rejetée par le groupe communiste qui a rappelé, par la voix de Jacques Padie, l’urgence qu’il y a à rappeler d’abord aux entreprises de ce secteur, l’existence d’un code du travail.

Continuer la lecture de Pour les uns la fin des contrats aidés, pour les autres les rallonges budgétaires…

Les super-yachts fleurissent, les injustices aussi…

Nouvelle subvention pour le groupement d’entreprises (cluster) qui pilote le développement de l’activité de réparation navale à Bassens et Bacalan. L’occasion pour l’élu communiste de Blanquefort, Jacques Padie, de revenir aussi sur la situation de l’entreprise Ford.  Continuer la lecture de Les super-yachts fleurissent, les injustices aussi…

Promouvoir l’artisanat, oui. Subventionner un promoteur, non !

Bordeaux Métropole souhaite favoriser l’installation d’artisans dans le cœur de l’agglomération. C’est pourtant un promoteur immobilier qui fait l’objet d’une subvention au Taillan-Médoc, sous prétexte d’installation de quelques artisans. Une situation dénoncée par Jacques Padie, au nom du groupe communiste. Continuer la lecture de Promouvoir l’artisanat, oui. Subventionner un promoteur, non !