Quand Lesieur tue l’emploi, la CUB subventionne.

PadieLa communauté urbaine a confirmé, le 30 octobre dernier, sa subvention d’investissement pour le site de l’entreprise SAIPOL (Lesieur) à Bassens. Un subvention qui repose le problème de l’utilisation de l’argent public et de la nécessaire interdiction des subventions publiques aux entreprises qui distribuent des dividendes. Voici l’intervention prononcée par  en conseil de CUB. Continuer la lecture de Quand Lesieur tue l’emploi, la CUB subventionne.

Bassins à flots: non à la plaque mortuaire !

 Le rapport soumis au vote du conseil de communauté de ce 13 juillet devait dresser le bilan de la concertation sur les Bassins à Flots. Mais étonnemment, les propositions très concrètes de revitalisation industrielle du quartier étaient absentes du rapport. De même que l’avenir de l’usine Lesieur menacée de fermeture sur Bacalan. Ce qui a provoqué l’intervention de Vincent Maurin. Continuer la lecture de Bassins à flots: non à la plaque mortuaire !

Lettre contre le départ de Lesieur et la désindustrialisation

C’est par un simple article du journal « Sud-Ouest » (1) que les bordelais ont appris l’intention du groupe Lesieur de concentrer ses activités sur Bassens au détriment du site de Bacalan. Outre la vingtaine d’emplois qui pourraient disparaître lors du déménagement, c’est la disparition de l’industrie dans Bordeaux intra-muros qui est en jeu. Une perspective que refusent Vincent  Maurin, élu bacalanais et président du groupe communiste au conseil municipal de Bordeaux, et Max Guichard, président du groupe communiste à la CUB. Aussi, ils demandent au président de la CUB, Vincent Feltesse, d’intervenir pour que cette désindustrialisation ne se poursuive pas. Continuer la lecture de Lettre contre le départ de Lesieur et la désindustrialisation