Mérignac-Aéroport. Le tramway pose question

Le dernier conseil métropolitain a arrêté les conclusions de la concertation concernant la desserte de la zone aéroportuaire. Mis en balance avec un bus-tram, le prolongement de la ligne A du tramway vers l’aéroport a été préférée par une majorité d’élus dont le maire de Mérignac. Au nom du groupe communiste, l’élue communiste Lena Beaulieu a mis en doute ce choix. Voici son intervention :
image
Continuer la lecture de Mérignac-Aéroport. Le tramway pose question

Aeroparc: répondre aux besoins des salariés

La conseillère municipale de Mérignac, Léna Beaulieu, est revenue en conseil de métropole, sur le lancement de la concertation sur la desserte en transports en commun de la zone de l’Aéroparc. Avec la volonté de faire entendre les revendications des syndicats des entreprises concernées. Continuer la lecture de Aeroparc: répondre aux besoins des salariés

Annulation de la déclaration d’utilité publique sur la ligne D et le tram-train. La réaction des élus communistes.

La décision prise par le tribunal administratif de Bordeaux d’annuler les déclarations d’utilité publique (DUP) des projets de développement des transports en commun de l’agglomération bordelaise, pose de nombreuses questions.

Commençons par dire que le groupe des élus communistes s’était prononcé contre les opérations d’extension du tramway, contre la création de la ligne D et avait émis des réserves sur le projet de Tram-train. Le développement des réseaux de transports en site propre, et notamment ferrés, est un enjeu qui importe beaucoup aux yeux des élus communistes. Mais ceci ne peut justifier une politique du « tout-tramway » qui privilégie le développement d’un réseau en étoile, sur des distances trop longues. Ces décisions d’extension sont d’autant plus dommageables que les réponses circulaires, avec la ligne de ceinture ferroviaire, offrent une alternative très efficace et peu coûteuse que les majorités successives à la CUB ignorent trop. Continuer la lecture de Annulation de la déclaration d’utilité publique sur la ligne D et le tram-train. La réaction des élus communistes.