Bahia: les citoyens n’ont pas compris la question…

Le conseil de Métropole du mois de juin a examiné les conclusions de la concertation sur la mise en compatibilité du PLU dans le secteur de la route de Toulouse, où l’hôpital Robert-Picqué subira une fusion imposée avec la fondation Bagatelle. Une concertation à l’occasion de laquelle les citoyens ont largement contesté les choix faits. Mais une concertation que la majorité du conseil de métropole a décidé d’ignorer… Voici l’intervention de Jacques Padie: Continuer la lecture de Bahia: les citoyens n’ont pas compris la question…

Les promoteurs de Bahia s’assoient sur la concertation

Le conseil de métropole du 27 avril a accordé deux garanties d’emprunt à la fondation Bagatelle et validé la création d’un giratoire route de Toulouse pour le développement du projet BAHIA, de regroupement-fusion de l’hôpital Robert-Picqué avec la clinique Bagatelle. Jacques Padie a rappelé l’opposition du groupe communiste sur ce dossier, ce d’autant que les défenseurs de cette fusion passent outre la concertation qui s’est engagée depuis novembre à Bègles et Talence.

Continuer la lecture de Les promoteurs de Bahia s’assoient sur la concertation

BAHIA. Le conseil de métropole vote à l’aveugle !

Le conseil de métropole de ce 24 novembre était saisi d’une demande de modification du PLU sur la route de Toulouse, pour y laisser se développer le projet BAHIA, de rapporchement de l’hôpital Robert-Picqué avec la fondation Bagatelle. Projet au sujet de laquelle le conseil de métropole avait voté une motion, en mai dernier. C’est pourtant sans éléments tangible et sans avoir démontré « l’intérêt général » que le conseil de métropole a voté le processus de modification du PLU. Les élus-es communistes s’y sont opposés. Pour les associations et citoyens-nes, la bataille continue pour le développement de l’offre de soin, via notamment la concertation publique qui doit maintenant s’ouvrir. Voici l’intervention d’Odile Blein sur ce sujet : Continuer la lecture de BAHIA. Le conseil de métropole vote à l’aveugle !