Transports: non aux augmentations de tarifs !

Le conseil de métropole du 16 juin a adopté pour la troisième année consécutive d’importantes augmentations de tarifs pour les transports en commun. Seul le groupe communiste s’y est opposé. Voici l’explication de ce vote, par Lena Beaulieu qui en a profité pour souligner son attachement au maintien de la gratuité pour les populations les plus précaires.

« Monsieur le Président,

Nous voulons une nouvelle fois exprimer notre désaccord sur cette augmentation des tarifs du réseau TBM. Elle est à notre sens injuste, mais aussi inefficace pour le développement de nos transports.

Nous restons convaincu que pour répondre, tant aux défis sociaux qu’environnementaux, il nous faut une politique tarifaire offensive qui rende nos transports collectifs très attractifs. En ce sens nous partageons la philosophie d’ensemble de la tarification sociale même si, comme nous l’avions exprimé, nous aurions aimé qu’elle aille plus loin. D’autre part nous estimons que cette tarification ne peut se traduire par une remise en cause de la gratuité.

Nous pensons au contraire que cette tarification devrait permettre d’étendre le champ de la gratuité. Dans ce cadre là, au report de six mois de sa mise en place doit correspondre le maintien de la gratuité pour les chômeurs. Gratuité qui doit être maintenu au moment de la mise place de la tarification sociale.

Nous voterons donc évidemment contre cette délibération. »

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *