Un mercredi contre l’austérité imposée aux peuples européens

Journée d’action européenne contre l’austérité à l’appel de la Confédération européenne des syndicats.

Les élus communistes et apprentés seront, le mercredi 29 février, aux côtés des salariés contre le chantage du mécanisme européen de stabilité et pour la défense de l’emploi et des salaires en Europe. Alors que la Grèce est, chaque jour un peu plus, la preuve de l’inefficacité et de l’iniquité profonde des politiques d’austérité face à la crise ! Alors qu’en 2005, déjà, les peuples avaient dit non à l’Europe des marchés et de la casse sociale. L’austérité s’impose en Europe et est sur le point d’être institutionnalisée…

Première étape : le « mécanisme européen de stabilité » qui doit être signé en marge du Conseil européen du 1er mars. Bras armé d’un traité sur 
la gouvernance économique, dont la ratification viendra plus tard et avec lequel il s’agit d’édicter des normes renforcées d’austérité. Parce que, comme en Grèce, ces politiques ne marchent pas. Parce que ces questions doivent faire l’objet d’un débat public et transparent avec les citoyens. Stoppons cette spirale destructrice pour les peuples ! Soyons nombreux, le 29, à porter l’exigence d’une autre Europe ! Une Europe des peuples, solidaire et démocratique.

RENDEZ-VOUS A Bordeaux à 11h, devant le Grand-théâtre.

Comme ils avaient été combatifs lors du passage en force de la contre-réforme des retraites, le groupe des députés communistes a été le seul à voter dans son intégralité contre l'austérité européenne imposée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *