Un succès, une fête et… un tramway !

En attendant l’inauguration officielle, les 15, 16 et 17 mars, du pont entre Bacalan et la Bastide, voici la tribune des élus communistes et apparentés dans le journal de la CUB du  1er trimestre 2013.

L’inauguration du nouveau pont Bacalan-Bastide a été saluée comme il se doit par les citoyen(ne)s, le 1er janvier dernier. C’est un évènement populaire à la hauteur de la réalisation que nous avons à présent sous les yeux. Réalisation technique d’abord, extraordinaire. Durant ces mois de travaux, observant les pièces arriver et s’assembler, nous avons pu constater ce que le travail et l’intelligence humaines sont capables de produire quand on leur en donne les moyens. Ouvriers, techniciens, chefs de chantier, ingénieurs, concepteurs,… Nous pensons à ces centaines d’hommes et de femmes qui ont permis que ce géant enjambe la Garonne.

Réalisation politique ensuite. Les élus communistes de la CUB qui portent depuis si longtemps l’idée d’un franchissement à cet endroit précis, ne bouderont pas leur plaisir. Mais si nous avons tenu cette position, c’est parce que nous estimons que cet emplacement permet de boucler la ligne de ceinture ferrée autour de notre agglomération. C’est à condition qu’un tram y circule, que le pont nommé Chaban-Delmas deviendra un véritablement « urbain », qu’il contribuera au désengorgement routier de l’agglomération et constituera un outil efficace pour faire reculer la place de la voiture dans la ville.

Sur ce point, nous ne sommes toujours pas rassurés. A chacune de nos interventions, on nous répond par l’urgence… de mener de nouvelles études ! Et pendant ce temps, le maire de Bordeaux envisage lui de supprimer certaines voies ferrées qui, rive droite, permettent d’irriguer les zones industrielles de la presqu’île… C’est inacceptable.

Mieux utiliser le rail et le fleuve est un enjeu vital pour maintenir une industrie et des fonctions logistiques qui ont déjà trop tendance à être « délocalisées » aux frontières de la CUB. C’est aussi un enjeu pour les habitants de la rive droite qui doivent être débarrassés des flux de camions. Ce sont des sujets sur lesquels nous serons vigilants en ce début d’année afin que la mise en service du nouveau pont soit réellement synonyme d’un véritable nouveau souffle pour les déplacements sur la CUB.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *